Actualité

Vue 882 fois
31 mai 2017

NOS INGENIEURS ONT DU TALENT - PORTRAIT DE Sophie DELPIERRE (1995)

Sophie, peux tu nous parler un peu de ton cursus et tes souvenirs à HEI ?

J’ai été diplômée en 1995, orientation Génie Chimique. Je me souviens très bien du bizutage et de la façon dont il avait soudé toute la promo en quelques jours. Je garde le souvenir de beaucoup de travail et d’entraide, de nombreux bons moments, de multiples rencontres lors des stages et TER (EWP de l’époque), sans oublier certains TP de chimie, ou les campagnes et soirées BDE, Nuits HEI, parutions du NQ et de ses anecdotes croustillantes…

J’ai été vice-présidente du BDE en HEI3, et membre de la commission « HEI Espace Entreprise » en HEI4 (organisation de plusieurs visites d’entreprises pour les étudiants). J’ai gardé contact avec pas mal d’amis HEI, et j’en ai retrouvé d’autres aux 20 ans de la promo fin 2015. Je reviens rue de Toul avec plaisir lorsque mon agenda me le permet : Affinit’HEI par exemple, un conseil scientifique de l’orientation Chimie ou les repas de sortie de promos, GB radio, un mardi H de temps en temps, de belles rencontres et plein d’infos à chaque fois !

En tant que professionnel et industriel, il me parait important de rester proche de l’école et des étudiants, et de répondre à toutes leurs questions afin de leur permettre de se projeter au mieux. Et à une époque où les réseaux sociaux en tous genres prédominent, rien de tel que les contacts humains pour de vrais échanges. D’où mon attachement au Réseau.

et une fois diplômée, ça s’est passé comment ?

En fait, j’ai démarré ma recherche d’emploi très tôt, en février alors que j’allais être diplômée en juin. Je pense que c’est cela qui a fait la différence, car mes candidatures ont du arriver en « période creuse » (A l’époque, Internet n’existait pas et les candidatures se faisaient exclusivement par courrier postal et lettre manuscrite !)… Bref, diplômée un samedi de juin, j’ai démarré le lundi suivant chez L’Oréal, en tant qu’Ingénieur Projets dans le service Chimie Industrielle de l’usine de Caudry. Après 18 mois, j’ai évolué vers un poste d’ingénieur planning. J’ai organisé toute la production de l’unité « Soins » (17 cuves de fabrications, 32 lignes de conditionnement, 150 personnes) pendant à nouveau 18 mois. Puis j’ai pris en charge la coordination des lancements des nouveaux produits de Maquillage Lancôme, soit pas moins de 30 projets de front.  De l’idée marketing du nouveau produit jusqu’à sa mise sur le marché, j’organisais toute la phase industrielle. J’ai adoré ce poste ainsi que tout ce qu’il m’a fait découvrir.

Ca avait l’air passionnant !

Parfaitement ! Puis à la naissance de notre deuxième enfant, j’ai ressenti le besoin de me recentrer sur ma famille, j’ai donc pris un congé parental. J’en ai profité pour démarrer du bénévolat auprès de l’ADOT, une association qui informe sur le don d’organes et la greffe. Familière du sujet, j’ai dispensé des formations dans des lycées, des entreprises, des forums… J’étais heureuse de chasser beaucoup d’idées préconçues.

En fin de congé parental, avec 3 jeunes enfants, et face à l’impossibilité de reprendre à temps partiel chez l’Oréal, j’ai réalisé un bilan de compétences, et me suis lancée dans le conseil.

Grâce à mon réseau, j’ai rencontré fin 2008 le Directeur de la Compagnie des Vétérinaires, une jeune société dont l’activité principale était la collecte et le traitement des déchets des vétérinaires. La Compagnie exploitait déjà 9 centres d’incinération sur le territoire français et recherchait des compétences organisationnelles et techniques pour se structurer et continuer son développement. J’ai donc démarré, à temps partiel, une prestation de mise en place de gestion de production et de système qualité, et de formation des équipes. Après une dizaine de mois de collaboration, fin 2009, la Compagnie m’a demandé de les rejoindre en tant que directeur industriel, tout en conservant un temps partiel. J’ai donc pris en charge toute la partie industrielle (Production, performance, investissements, création d’un service maintenance) ainsi que la partie qualité (système qualité, audit des sites, gestion des réclamations clients, accréditation selon le standard américain IAOPCC), accompagnant le développement de l’entreprise. Cela nécessite de nombreux déplacements entre les actuels 14 sites en France et les 3 en Allemagne, et également aux USA, l’IAOPCC m’ayant cooptée à leur Board. Tous ces échanges sont d’une richesse incroyable.

J’ai accueilli 3 fois un étudiant HEI pour son stage de professionnalisation, un bon moyen de « faire un bout de chemin » avec lui, en lui faisant découvrir l’entreprise et son fonctionnement tout en touchant de près des sujets techniques.

Et demain ?

J’adore le fait de structurer et mettre en place une organisation, de former les équipes, bref de construire ! Je me verrai bien évoluer vers une fonction qui ferait la part belle aux relations humaines, en délaissant un peu la technique… J’ai d’ailleurs participé à la journée « Tremplin pour l’emploi » organisée par le Réseau, l’occasion de faire le point sur ma carrière et mes attentes profondes. Je suis épatée par tout ce que propose le réseau, c’est très riche !

 Un conseil pour les étudiants ?

J’aurais tendance à dire « démarquez vous », faites ce qui vous fera « sortir du lot » car le diplôme seul ne suffit pas. En tant que recruteur, j’ai toujours accordé au moins autant d’importance à la personne qu’au diplôme, essayant d’appréhender ce que les gens sont avant ce qu’ils font. (qui est ce candidat, comment il fonctionne et s’intègrera, apprendra et enrichira l’équipe) On recherche surtout des gens moteurs, de bonne humeur, positifs… Travaillez votre présentation dans ce sens !

 

Emmanuel DIERS (1998)Bravo pour ton article, on se prend au jeu à le lire comme un roman dont on a envie de connaître la suite. Et tu décris très bien la problématique actuelle de la société entre le monde professionnel et la famille. Vaste sujet qui me fait penser également dans le même genre d'idées à l'âge de la retraite qui recule, incompatible avec le jeunisme de notre société ! Bonne continuation à toi. Emmanuel
Thierry PEYROUNY (1995)Bravo Sophie, beau parcours cumulé avec une vie de famille très riche. Toutes mes amitiés à Bertrand et à toi. Thierry

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.